A 83 ans, est-on trop vieux pour un crédit ?

Publié le par Eligi Formation

Cette histoire pourrait sembler banale si cela ne fait que révéler la réalité discriminatoire en France.

Jacques C., 83 ans, se rend dans un magasin de bricolage pour acheter une cabane de jardin. Cout de l'opération : 900€. Alors que Jacques souhaite effectuer le paiement cash, la vendeuse lui propose la carte de crédit du magasin. Outre, la ristourne, l'obtention de la carte lui permet d'avoir la livraison gratuite de sa cabane. La constitution du dossier est rapide Quelques instants après, Jacques C. est informé par la vendeuse que son dossier ne passe pas, l'ordinateur envoie un avis défavorable en raison de son âge. Jacques C. n'apprécie pas du tout "ce n'est pas parce qu'on a un certain âge qu'on n'a pas le droit de vivre"

Ne souhaitant pas en rester là, Jacques C. alerte la HALDE qui a déjà publié une délibération dans une affaire similaire concluant à une discrimination en raison de l'âge. Là-dessus, Jacques C. décide de porter l'affaire en justice en déposant plainte auprès de la gendarmerie.

 

Cette histoire, somme toute banale, révèle à quel point les "différences" ne sont pas acceptées dans notre société. L'âge, en particulier, est un vrai problème en France. Prenons l'exemple du monde du travail : 23% des jeunes de moins de 25 ans sont au chômage (pas d'expérience, immaturité, comportements déviants, manque de sérieux....), soit le 2è taux le plus haut d'Europe; 61% des plus de 55 ans sont sans activité (retraite ou chômage) (plus envie d'évoluer, exigence financière, souvent malade, ne se remet pas en question...) soit le 1er taux européen. Sachant que dans certains secteurs, tel que le commerce, vous êtes trop vieux dès 35 ans, cela montre à quel point il est difficile d'accomplir sa vie professionnelle en France. Ceci expliquant peut-être cela, de plus en plus de jeunes partent faire carrière à l'étranger, là où on les juge uniquement sur leurs compétences. La qualité de la formation des étudiants en France est très bien reconnu à l'étranger, mais pas en France. Situation absurde, me direz-vous. Pourtant c'est la réalité.

 

A ce sujet, je vous invite à lire l'histoire, tout aussi banale, d'un homme victime de discrimination à l'entrée d'une discothèque. Cette histoire m'a semblé très intéressante car l'auteur de l'article vient de revenir en France après deux ans passés à l'étranger. Ce qui rend son point de vue encore plus riche.

 

Télécharger la délibération de la HALDE sur l'âge

Ecouter l'interview de Jacques C. sur France Info

Publié dans Age

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article