8 mars - Journée Internationale des Droits des Femmes : revue de presse

Publié le par Eligi Formation

Petit tour d'horizon de la presse écrite et web sur la Journée Internationale des Droits des Femmes.

 

Commençons par un portrait de dix pionnières dans leur domaine, réalisé par le Figaro Madame. Cela plante le décor sur l'objectif principal de cette journée : démontrer que la femme est l'égal de l'homme, du moins dans son principe, car hommes et femmes sont différents, dans pleins d'aspects (physiologiques, psychologiques) mais cela ne doit pas engendrer de différence de traitement comme l'a rappelé la Cour de Justice Européenne dans un arrêt sur la discrimination sexiste dans les primes d'assurances autos.

 

Ensuite, je vous propose de continuer sur le bilan de  dix ans de parité  dont le journal La Croix en tire  un bilan plutôt contrasté, notamment en politique ou dans la fonction publique. Pourtant, comme le rappelle Le Figaro, les entreprises dirigées par des femmes sont plus performantes que celles dirigées par des hommes.

Est-ce la preuve par les faits que les préjugés ont reculé comme le rappelle un entretien de Jeanine Mossuz-Lavau, du CEVIPOF dans La Croix? Ce qui peut laisser présager un avenir favorable pour avancer concrètement vers la parité. Pour cela, des propositions sont faites, comme dans le journal France-Soir qui recense des idées plus ou moins heureuses pour avancer dans ce combat.

Je ne peux aborder cette question des droits des femmes sans évoquer l'actualité, ce que fait très bien La Croix dans son article sur les femmes courage du Maghreb.

 

D'un point de vue médiatique, France 2 s'est lancé dans la téléréalité avec l'émission "Une semaine sans les femmes" où un village va se vider de ses femmes pour laisser les hommes à leurs propres sorts et notamment face aux 80% des tâches ménagères assumées par les femmes.

A noter également la sortie du film We want sex equality de Nigel Cole qui revient sur les grève d'ouvrières anglaises travaillant à l'usine Ford de Dageham.

 

En tout cas, chaque journée sur les droits des femmes a son lot d'opération hasardeuse créant la polémique de la part des féministes comme  ici ou . Lepost.fr publie également un article sur les pires trucs à subir lors de cette journée. Car pour certains, la journée des Droits des Femmes est avant unetout une opération publicitaire, d'audimat ou de marketing politique. Car c'est l'envers du décor d'organiser des journées en faveur d'un public, c'est que certains, surtout des hommes d'ailleurs, profitent de la situation pour faire croire qu'ils sont sensibles au sujet. Pour avoir participé à plusieurs conférences sur le sujet, je peux vous assurer qu'il n'y a pas, en moyenne, plus de dix hommes dans une audience de 150 personnes.

 

Avant de clore cette revue de presse, j'ai trouvé une analyse impertinente de Maria Candea de l'association Mix-cité Paris sur les diverses significations sociales attachées à cet évènement.

 

Pour terminer, l'Humanité propose un agenda d'événements commémorant cette journée.

 

Bonne lecture !

Publié dans Parité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article