Une contrôleuse SNCF porte plainte pour discrimination raciale

Publié le par Eligi Formation

Lourdes - Une jeune femme contrôleuse SNCF de couleur noire, refoulée du train de pèlerins italiens en gare de Vintimille. Elle a porté plainte pour discrimination raciale.

 

Lors du pélerinage d'Italiens vers Lourdes, en partance de la gare de Vintimille, deux infirmiers accompagnant ce groupe ont refusé la montée d'une contrôleuse SNCF de peau noire, au motif de l'application de directives posées par le Centre Volontaire Souffrance de Milan, organisateur de ce pélerinage. En effet, l'an passé, certains pélerins avaient été volés par des inconnus et ont subi des dégradations.

La contrôleuse a exercé son droit de retrait après avoir été refoulée dans une deuxième voiture. Il a fallu qu'un supérieur hiérarchique prenne sa place dans le train.

 

Etre noir c'est être un délinquant ? Ce n'est pas le point de vue de Giuseppe Aventino, directeur technique du pélerinage qui a présenté ses excuses suite à cet évènement.

La CGT dénonce cette situation et se dit "solidaire de sa collègue et surpris et indigné du comportement de personnes se disant porteuses du message de fraternité et d'ouverture de Lourdes, de la Grotte".

 

Très choquée par cette situation, la contrôleuse a porté plainte pour discrimination raciale. La direction de la SNCF dit « soutenir et assister la jeune femme dans sa démarche » et n'excluait pas de porter plainte.

 

Source : La Nouvelle République des Pyrénées

Publié dans Discrimination

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article