Testament et sourd : incompatibilité ?

Publié le par Eligi Formation

Le Médiateur de la République a dénoncé cette semaine une forme de discrimination dont sont victimes les sourds.

 

En effet, le testatement authentique, qui a la plus grande force probante, doit être dicté pour être valable. Or, cela pose évidemment problème pour les personnes sourdes qui ne peuvent dicter leur testament. Discrimination flagrante pour le Médiateur de la République, celui-ci propose deux solutions : la personne dans l'incapacité de s'exprimer pourrait être assistée d'un interprète agréé en langue des signes et lorsque cela est impossible, le testament authentique pourrait êre écrit et signé par le testataire en présence du notaire et des témoins.

 

Affaire à suivre donc....

Publié dans Handicap

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article