Lois, politiques et pratiques répressives, stigmatisation et discrimination qui font obstacle à des ripostes efficaces au sida

Publié le par Eligi Formation

L'ONUSIDA a réalisé une page d'information sur la situation du SIDA dans le monde, entre autres en ce qui concerne la législation vis-à-vis des personnes atteintes du VIH, législations parfois répressives. Sur cette page, est mis à votre disposition un ensemble de documents d'informations, notamment sur les discriminations dont sont victimes les personnes atteintes du SIDA.

 

Quelques chiffres

  • En 2008, 63 % des pays ont indiqué être dotés de politiques qui entravent l’accès aux services VIH par les populations vulnérables.
  • Plus de 80 pays ont une législation interdisant les rapports sexuels entre hommes.
  • 51 pays appliquent des restrictions à l’entrée, au séjour et à la résidence des personnes vivant avec le VIH en raison de leur statut VIH.
  • Dans 33 % des pays, il n’y a aucune loi pour protéger de la discrimination les personnes vivant avec le VIH et bon nombre de pays ont des lois de portée exagérément vaste qui criminalisent la transmission du VIH.
  • Il y a également des inégalités en matière de droits pour les femmes et les filles en ce qui concerne la propriété, l’héritage, la garde des enfants et les pensions alimentaires, ce qui, ajouté aux violences dont elles sont les victimes, augmente leur vulnérabilité au VIH.

La France n'est pas exempte de cette question puisque les préjugés envers les personnes atteintes du SIDA restent toujours ancrées. Chose préoccupante, notamment chez les jeunes où l'usage de moyens contraceptifs est en net recul.

Publié dans Etat de Santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article