L'impact sur la santé des discriminations confortée dans une étude sur la popuation Sami

Publié le par Eligi Formation

La discrimination est d'abord perçue comme une injustice, surtout pour les personnes victimes. Puis, on fait le lien avec la loi comme étant un délit pénal dont l'auteur peut-être condamnée à une peine de prison et/ou une amende ( articles 225-1 et suivants du Code Pénal). Mais, nous n'a vons pas encore entièrement acquis l'impact sanitaire des discriminations sur les personnes.

 

Entre 2005 et 2007 à un projet européen - LUCIDE - auquel j'ai participé, avait mis en avant, dans le volet sur la santé, l'impact important sur la santé physique et mentale pour les victimes de discrimination.

 

Qui n'a jamais ressenti ce sentiment de frustration, d'icompréhension, voire de colère car on nous refuse un service pour une raison arbitraire (par exemple, en raison de l'apparence physique, l'âge, le handicap, le sexe...). Lorsque ce phénomène est répété, l'influence sur l'état psychologique est non négligeable et peut engendrer, dans la plupart des cas, des dépressions. Cela peut même aller jusqu'à des problèmes physiques.

 

Pour illustrer ces propos, une étude de l'INIT-CNRS sur l'impact des discriminations sur l'état de santé de la population Sami, vivant en Norvège. Les résultats de l'étude montrent que selon le degré de discrimination subie, cela créé une gradation dans l'évolution de l'état de santé de cette population. En résumé, plus on est discriminé, plus l'état de santé se dégrade.

Publié dans Etat de Santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article