Emploi des séniors : une question de stéréotypes aussi !

Publié le par Eligi Formation

« Demain, j’embauche un vieux… »
L’IMS vient d’organiser le 8 juin son premier Coaching Seniors : une démarche qui vise à la fois à accompagner des candidats de plus de 45 ans dans leur stratégie de recherche d’emploi, mais aussi à sensibiliser les professionnels RH à la question du recrutement des seniors. C’est en favorisant les rencontres que l’on fera bouger les lignes des stéréotypes liés à l’âge, encore trop forts dans les entreprises.
Comme l’explique Marie‐Céline Plourin, Responsable de projets Diversité à IMS‐Entreprendre pour la Cité : « Aujourd’hui, un recruteur ne peut plus dire “ Je ne vais pas recruter ce candidat parce qu’il est noir, ou parce qu’il est handicapé ”. En revanche, s’il dit “ Je ne vais pas le recruter parce qu’il est trop vieux ”, personne ne réagit ! » Les stéréotypes relatifs à l’âge sont aujourd’hui un frein puissant pour le recrutement des seniors, car la discrimination à l’embauche des seniors est la plus admise collectivement. L’âge constitue le premier facteur de discrimination dans l’emploi, selon l’Observatoire des discriminations.
La majorité des accords ou plan d’actions en faveur de l’emploi des seniors restent sur le registre du maintien dans l’emploi, alors que très peu d’entreprises s’engagent à recruter des seniors. Pourtant, les entreprises ont tout intérêt à profiter de ce vivier de compétences. Marie‐Céline Plourin insiste sur ce point : « A l’avenir, 1 candidat sur 3 aura plus de 45 ans, contre 1 sur 7 il y a 20 ans. Les professionnels des ressources humaines ont tout intérêt à faire évoluer leurs pratiques pour ne plus exclure les seniors des processus de recrutement. »
D’autant que les usages sont en perpétuelle évolution. Si un des stéréotypes le plus marqué porte sur la question du salaire (« un senior, ça coûte cher »), on assiste aujourd’hui à un revirement de situation, avec des seniors qui alignent leurs prétentions sur le niveau du marché de l’emploi.
Certaines entreprises (comme Convers Telemarketing, Carrefour, BNP Paribas, Sodexo..) ont déjà commencé à sensibiliser leurs collaborateurs à l’emploi des seniors. Au travers de formations, d’actions terrain (forums de recrutement, séances de coaching, café pour l’emploi…), de nouveaux processus RH (temps choisi, management intergénérationnel…), elles font évoluer les représentations liées aux seniors dans l’emploi.

Publié dans Age

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article